Des bâtiments qui respirent grâce aux caves géothermiques

Philippe Sigwalt Architecture a inventé ce principe de ‘respiration des bâtiments’ à destination de projets construits dans un contexte acoustique et de qualité de l’air très défavorables.

Pour l’ensemble de logements sociaux réalisés pour ICF Nord-Est à Strasbourg – Koenigshoffen (Livraison : décembre 2014). Nous nous situons à côté d’une voie ferrée (mais on rechercherait les mêmes performances près d’un axe routier très fréquenté), donc en présence de pollution de l’air dite  ‘physique’, de type particules ou poussières (dans notre cas lié à la fragmentation fine du ballast lors du passage des trains), et, de bruit important. Les occupants des logements ne peuvent donc pas ouvrir leurs fenêtres en raison du bruit émergeant produit par le passage des trains et de la présence de poussières. Un système de ventilation à circuit fermé, dit à ‘double-flux’, est donc adapté, mais il faut en plus, pouvoir filtrer l’air pour en améliorer sa qualité et le rafraîchir en saison chaude pour que les occupants des logements puissent dormir en toutes saisons sans devoir ouvrir leur fenêtre – notre hypothèse de base.

 

Ce système que nous avons baptisé  ‘principe de ventilation dit à cave géothermique’ consiste à construire un volume en sous-sol, ou sont aménagées des chicanes en béton, afin d’obtenir un plénum présentant un très grand linéaire et une grande surface d’échange thermique. Le principe étant de ralentir au maximum la vitesse de circulation de l’air qui aura le temps soit de se rafraîchir en été, soit de se tempérer en hiver et de se délester des particules en suspension dans l’air. Ce dispositif est une évolution du « puits canadien » ou « provençal », car il s’agit d’un système visitable, ce qui en permet la  maintenance et un accès facile aux systèmes de filtration qui y sont installés.

Ce système a fait ses preuves, une métrologie et un accompagnement à la maintenance ont d’ores et déjà permis de démontrer ses performances aussi bien en termes de qualité de l’air intérieur que d’économie d’énergie.

Des questions, des projets ?

8 + 2 =